Tiercé gagnant dans l’ordre en éducation canine 

 

L’importance de l’ordre :

 

  • Exercice physique : Si le surplus d’énergie est évacué, le trop plein de carburant est délesté par la pratique d’exercice physique : course, jeux avec les congénères, natation… L’attention et la disponibilité du chien en seront d’autant plus accrues. Quand j’emmène les chiens au bois, à pieds ou en vélo, évidemment je n’accepte pas que les chiens tirent dans tous les sens (évidemment je suis éducateur comportementaliste canin me direz-vous) mais je vais m’épuiser à nager à contre-courant. Arrivés à l’orée du bois, si les laisses ne sont pas tendues je les fais assoir puis je les laisse courir librement le long des cours d’eau et des allées verdoyantes. A ce moment là je comprends très clairement leur besoin vital d’exercice. J’ai le même besoin à vrai dire, alors çà tombe bien 🙂 https://clicdog.com/notre-methode

 

  • Discipline : Le temps de concentration du chien est de 30 minutes, 15 minutes pour le chiot. La pratique de la discipline à ce moment là est plus propice avec le clicker training. Les rappels faciles (le chien nous regarde et pas de distraction particulière qu’il n’ait déjà explorée) et gratuits (rappel du chien mais pas pour le rattacher ! Le récompenser et le renvoyer jouer) crée des automatismes qui nous seront très utiles pour les rappels compliqués. « La chasse du berger » est la technique qui permet d’avoir un bon rappel en toutes circonstances. Bref la pratique des ordres de base sera largement plus aisée après l’effort physique. https://clicdog.com/services

 

  • L’affection a bon escient de mon point de vue est préférable mais enfin à ce niveau là, si vous souhaitez couvrir votre poilu à 4 pattes d’amour c’est votre droit et votre choix. Nul besoin d’être éducateur comportementaliste canin pour fournir de l’amour ! çà vous savez faire et c’est largement mieux après les efforts fournis que de tout lui donner sans rien demander en retour. En regardant bien les choses, votre patron ne vous verse pas de salaire sans que vous ayez fourni les efforts nécessaires à l’atteinte des objectifs. Si pour chaque récompense, vous demandez un petit effort avant, vous serez gagnant sur toute la ligne. Et le chien comprend naturellement ce marché.

 

Le contrôle du chien à domicile et puis en extérieur :

 

L’éducateur canin à domicile vous donne les clé pour gérer toutes les situations de la vie courante en totale autonomie. Etape par étape nous arriverons, avec nos méthodes adaptées à l’atteinte de vos objectifs.

  • le contrôle à domicile : votre maison est votre territoire. La délimitation du territoire est essentielle pour une cohabitation claire et bien structurée, une relation harmonieuse. Ce sont les codes de communication canine. Si vous ne prenez pas l’initiative ici, le chien la prendra et vous grillera la priorité. Une porte qui s’ouvre ne veut pas dire qu’elle s’ouvre pour le chien. Idéalement, le chien apprendra à faire preuve de discernement pour le passage des portes, la descente du trottoir, la montée et la descente de voiture… Tous ces rituels permettent au chien d’analyser, de comprendre ce que l’on attend de lui et de trouver la bonne solution. Je tiens à rendre le maitre autonome mais le chien aussi 🙂 Le chien Clicdog cherche et trouve la solution 😉 https://clicdog.com/services

 

  • le contrôle à l’extérieur dans un endroit calme : si les bases sont bien établies à domicile, l’éducateur comportementaliste canin a bien travaillé ! 😉 Mais c’est surtout le maitre qui a force de cohérence et de persévérance, avec patience et bienveillance, parfois méthodes dissuasives aussi, a réussi à préserver son territoire en attribuant une place au chien et une fonction dans laquelle les initiatives sont bienvenues dès lors qu’elles sont cadrées et structurées. Il est temps de passer à l’extérieur pour pratiquer ces mêmes exercices à l’abri des regards. Le but est encore de consolider ces acquis en milieu calme. Le saviez-vous ? Attribuer une place au chien dans tous les endroits où vous allez est une solution de facilité pour vous et un repère pour le chien.

 

  • A l’extérieur avec distractions : c’est le grand jour, vous allez bientôt montez les marches sur la croisette, mais avant cela c’est le restaurant … Vous angoissez … Le chien sera-t-il à la hauteur de l’enjeu ? Tout dépend des exercices pratiqués au clicker et des efforts fournis. Au restaurant, il faut attribuer une place au chien, après qu’il ait fait le tour du propriétaire, qui ne soit ni sous la table (un chien jamais sous une table) ni dans le passage du serveur. Le choix même de la table ainsi que votre connaissance sur l’attribution d’une place au chien qui ne soit pas trop stratégique feront la différence.

Clicdog est un éducateur comportementaliste canin qui s’adapte à votre mode de vie et donc vous montrera tout ce que vous devez savoir pour bien fonctionner avec votre chiens, en composant avec vos impératifs et les besoins vitaux du chien 🙂

Contact

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *